Un jour ?

16 août 2008
Sur fond de: Grand Avenue - Ordinary


Je n'écris jamais ce que je voudrais... Et jamais quand je le voudrais...
Je dois avoir une quinzaine d'ébauches de billets rédigés dans un cahier que j'ai toujours à portée de main... Sachant mon inspiration capricieuse, je l'ai, par ailleurs, acheté uniquement pour ça... Mais j'ai de grosses difficultés à retranscrire ici ces mots que j'ai jetés sur papier...
Pourtant, ce sont, pour beaucoup, des sujets qui me tiennent vraiment à cœur... Mais toujours trop fatiguée, trop ci, trop ça... Je n'y parviens pas... Du moins, pour l'instant...

Ce soir, pour je ne sais quelle raison, j'ai eu envie d'écouter une chanson...
Chanson dont j'avais complètement oublié le titre, d'un groupe dont je ne me rappelais plus le nom...
J'ai cherché et cherché encore... Farfouillant dans les recoins les plus sombres et poussiéreux de ma mémoire afin de remettre la main sur, si pas le groupe aux abonnés anonymes, au moins le titre de cette chanson...
A force de volonté, de persévérance, j'ai fini par le retrouver... et l'écouter...

Tunng - Beautiful and Light

Et c'est là... Alors que la musique se rependait dans la pièce, que j'étais debout devant ma fenêtre, buvant une gorgée d'eau, le regard plongé dans l'obscurité de la nuit... que je me suis posée cette question... Un jour ?

Il fut une époque, lointaine, mais pas tant que ça... Une époque merveilleuse où j'aimais à me laisser bercer par cette vie, où j'avais des rêves, des projets, des buts à atteindre (liste non-exhaustive) ...
A cette époque, cette chanson représentait beaucoup pour moi... Mélange de bonheur et de joie de vivre (mélodiquement parlant)...
Je l'écoutais le matin, alors qu'une dure journée m'attendais... Je l'écoutais le soir en rentrant... Je l'écoutais dès que j'avais un instant de libre... Je l'écoutais pour ne pas oublier que quoiqu'il arrive, j'étais heureuse et de ce fait, je l'écoutais toujours le sourire aux lèvres...

Elle n'a pas été la seule du genre... Mais ce soir, c'est elle qui m'est revenue à l'esprit...
Et je me suis donc demandée si un jour, je pourrai à nouveau l'écouter de cette façon... le cœur léger, l'envie de vaincre, la joie d'être là, sur cette terre, bien en vie...

Je ne sais plus...
J'en doute, j'en doute tant et plus... Encore et toujours plus fort... Et je me résigne...
J'abandonne l'idée d'aller mieux, de retrouver un petit coin de Paradis où me poser, d'éprouver à nouveau toutes ces sensations bien plus agréables, de m'émerveiller de tout... de rien... et je me dis, que dans ces conditions, je continuerai à vivre comme je le fais à peu de chose près depuis un bon moment... Automate posant sans cesse les mêmes gestes, répétant inlassablement les mêmes choses, feignant d'aller bien, d'avancer...
Tant pis... Peut-être est-ce là ma vie, mon avenir ? ... Je ne sais vraiment plus...

Je me pose sans doute trop de questions... Comme d'habitude... Trop de questions auxquelles je ne peux répondre pour l'instant, mes pensées étant bien trop floues, trop nébuleuses... Car j'ai beau en douter, après tout... Un jour ? Qui sait ?...

If my heart breaks
Will you pick it up
And put it in a plastic box ?
Grand Avenue: Ordinary


Opaline... qui voudrait tant lever les yeux au ciel plutôt de que les laisser river sur le sol...


11 commentaires

tOiN0U a dit…

Je comprends ce que tu veux dire et l'idée que tu as associé avec cette chanson. Et j'en suis certain, tu peux retrouver cette légèreté d'avant, retrouver un sourire radieux ! Et la volonté de lutter dans la vie :)

Des questions on s'en pose tous, plus ou moins c'est sûr. Mais, ce n'est pas mal en soi, je pense. C'est juste une étape.

Tu dois sans doute lire et entendre ce que j'écris des centaines de fois... Mais parfois, juste quelques fois de plus et on fait le grand saut :)

Merci pour la chanson, elle est vraiment belle !

Céline a dit…

Redevenir la personne que l'on était avant ?
Je doute cela possible.

Chaque personne change et évolue. Souvent, sur la route que nous avons choisie (ou pas), il y a des virages, des obstacles. Souvent, nous sortons de cette route, de ce chemin peu large.

Elle est parsemée d'embuches, cette route.
C'est difficile, d'avancer. On aimerait retourner en arrière, être "comme avant", éprouver les mêmes sensations "qu'avant".

Toute chose est éphémère, et c'est cela qui fait sa beauté. La nostalgie qui nous la rapporte fait sans doute mal à l'âme, mais elle est nécessaire.

Mais, on peut retrouver quelque chose d’autre. De tout aussi beau, voire même plus. Je ne saurais dire quoi, cela change d’une personne à l’autre.

Mon avis est qu’il faut se laisser porter, et ne jamais baisser les bras, dans la direction que l’on veut. Tenter de rattraper le passé n’est pas une solution. Changer son avenir dans un sens qui nous tient à cœur en est sans doute une.

Glabou a dit…

C'est qu'elle est belle cette chanson.
Je connais Tunng que depuis peu avec leur chanson "bullet".

Mais je te rejoins Opaline. Il y a des chansons qu'on n'écoutera plus de la même manière, avec un avant et un après (ou pas d'après).
Hier encore, vraiment par hasard, pour tester des enceintes, un ami a mis le 1er CD de Dido, chanson 1....
Le texte de la chanson m'est revenu en tête.

Anonyme a dit…

On a tous, il me semble, une musique qui nous motive, nous emballe, nous rappelle de bons souvenirs de bonnes choses.. Des questions il en faut, pour les réponses c'est autre chose ! Pour les écrits tu le feras quand tu te sentiras prête, chaque chose en son temps. Ne pas confondre 'espoir' et 'espérance', je t'embrasse Opaline, gros bisous, fofi.

Opaline a dit…

Merci à vous 4 pour vos commentaires ;-) ...

-> Toinou: Je l'espère... Enfin du moins, j'aimerais y croire, mais pour l'instant, j'ai vraiment beaucoup de mal à me dire que je peux retrouver ne fut-ce qu'une once de légèreté (l'avenir me le dira )...
Mais je suis ravie d'apprendre que cette chanson t'a plu ;-) ...

-> Celine: Je me suis peut-être mal exprimée...
Je ne cherche absolument pas à revivre comme avant, à être comme j'étais avant...
Je sais fort bien que ça c'est une chose tout à fait impossible... Cela fait de nombreuses années que j'ai compris que le passé, c'est le passé et que dans l'avenir, même s'il peut y avoir des similitudes, c'est toujours différent...
En fait, quand je parle de "comme avant", je parle en fait, de me retrouver moi... Uniquement de ça... Parce que c'était ça qui faisait que cette époque était pour moi merveilleuse et que j'étais heureuse... Parce que j'étais moi...
Je ne le nie pas, il y avait d'autres choses, des "cerises sur le gâteau" qui sont venues s'ajouter à cela... Mais je sais que le point de départ de ces sensations "d'avant" tiens juste dans le fait que j'étais moi... Ce que je ne suis vraiment plus...
Pour les autres choses que j'ai pû égaré en cours de route, l'avenir me dira quoi faire... Mais pour l'instant quelque part, je me manque...
Et pour ce qui est de ton avis, je dirais qu'avant de trouver le moyen de redonner un sens à mon avenir, il faudrait d'abord que je trouve le moyen de relever la tête ;-) ...
Mais merci pour ton petit passage ;-)...

-> Glabou: Ah tiens, je la connais pas celle-là (faut dire que ça doit faire 2 ans que j'avais plus repensé à Tunng ^^), je vais essayé de l'écouter un de ces jours ;-) ...
Et pour Dido, je vois et je comprends Glabou...
Merci à toi d'être passé par ici ;-)...
PS: si tu repasses, tu m'as donné une idée... Après avoir vu ton petit désastre culinaire et chocolaté ^^...

-> Fofi: Tu as tout à fait raison Fofi, chaque chose en son temps ;-) ...
Faudrait que je me repose un peu, que je dorme plus (ou mieux)... Ça m'aiderait déjà beaucoup je pense ;-) ...
Mais gros bisous à toi Fofi ;-)...

Céline a dit…

A mon sens, les deux sont liés. On ne peut pas retrouver la personnalité d'avant, le Moi d'avant. Il change, il se perd, lui aussi.
Je ne cherche pas à dire que le Moi d'avant a disparu et qu'à présent, ton Moi est celui que "tu ne sens pas, car il ne te "convient"pas".
En fin de compte, ce n'est que le reflet de ce qui est en nous.
Retrouver un Moi qui te convient...douce quête.

Un philosophe a dit, un jour, alors qu'un passant lui posait la question suivante: qui êtes-vous ?
Il lui a répondu: si seulement je pouvais répondre à cette question !

Opaline a dit…

Je vais me permettre de te contredire une fois de plus...
Je ne cherche pas à retrouver ma personnalité d'avant... Mais juste à me retrouver moi... Ce qui est une chose tout à fait intemporelle...

En 10 ans j'ai été moi de nombreuses fois, après pas mal de combats acharnés pour y arriver... et si aujourd'hui "je ne me conviens plus", c'est que je ne le suis plus... pour tout un tas de raisons qui ont fait que... Mais je sais que me retrouver, c'est tout à fait possible... Et je sais que lorsque j'y parviendrai une fois de plus, je serai à nouveau heureuse... je ressentirai à nouveau ces sensations "d'avant"... Car c'est ce que j'ai toujours ressenti...

Mais bon, avant d'en arriver là, il faudrait que je puisse retrouver là force de retrousser mes manches et de m'atteler à cette tâche... l'envie aussi sans doute...
Mais merci à toi pour ton re-petit passage ^^...

Nicolas Bleusher a dit…

On ne se connait pas mais je t'envoie un peu de la clarté du ciel de Provence. J'espère qu'elle te parviendra, belle, lumineuse et bleue.

Opaline a dit…

Pas besoin de se connaître pour laisser un petit commentaire ;-) ...
En tout cas, merci beaucoup à toi pour ce joli cadeau ;-) ... Ça m'a beaucoup touchée ;-) ...

Glabou a dit…

@Opaline : t'as décidé aussi de louper un gateau au chocolat ? ;)

Opaline a dit…

MDR Glabou ^^ ...
Mais oui, on peut dire ça comme ça ^^ ... Enfin, je compte quand même le réussir ce gâteau ;-) ... Enfin, de toute façon, quand j'aurai essayé (bientôt normalement), tu seras sans doute le premier à la savoir ^^ ...

Enregistrer un commentaire