Un trou de souris...

9 septembre 2008
Sur fond de d'une playlist spéciale Disturbed
Mode découverte ON ^^ ... Voir plus bas wink ...


Je ne vous le cacherai pas, mais je ne vous apprendrai rien de nouveau non plus: je ne me sens pas bien...
Ça n'a rien de physique (bien que, cela pourrait devenir viscéral) ... C'est mental, psychique et émotionnel... Pour ne pas changer...

En cet instant, je ne rêve que d'un trou de souris où je pourrais m'abriter... Un petit trou, au bas d'un mur que personne ne verrait, où personne ne viendrait me chercher... Une île déserte perdue au beau milieu d'un océan... Une île non répertoriée de préférence... Une terre vierge de toute humanité où je pourrais déposer mes bagages: quelques livres, un peu de musique, mes animaux, un PC et une connexion internet... Une bulle qui me donnerait l'opportunité de disparaître, de me sentir en sécurité... Un ailleurs où il n'y aurait plus de larmes, plus de douleurs... Un ailleurs qui me semble à jamais inaccessible désormais... Un sanctuaire inviolé et inviolable sans ma permission... Un monde meilleur, où il ferait bon vivre, où je pourrais me sentir mieux... Une autre planète peuplée de gentils extra-terrestres... Un autre univers... Une utopie...
Et pourtant, j'en rêve... C'est plus fort que moi... J'en rêve et j'en crève... Parce que quoique que je fasse ou dise, je ne peux m'empêcher de penser que je n'ai plus ma place nul part, que je n'y ai pas droit, que je ne le mérite pas, que ce n'est pas fait pour moi... où que je ne suis pas faite pour ça...
Ai-je tort ou raison ? Quelque part, cela m'importe peu... Car cette pensée, difficilement supportable est là... Elle existe dans les méandres de mon esprit que je ne ménage pas... Elle me hante et me nargue sans cesse et je ne sais plus vraiment comment lutter, comment m'en débarrasser...

Chaque jour, je prends un peu plus conscience de la façon dont j'ai baissé les bras, dont j'ai renoncé et abandonné...
Chaque jour, je m'en veux un peu plus pour ça...
Cependant chaque jour, j'entrevois un peu moins la fin du tunnel, ne sachant vraiment plus comment l'atteindre...

Cela dit, en cet instant, puisqu'il m'est impossible de réaliser ce rêve de trou de souris, puisqu'il m'est impossible de me sentir mieux en claquant des doigts, je peux, malgré tout, tenter d'atténuer ma peine... Et pour ce faire, étant donné que j'éprouve un certain besoin de "bruit" (ceci n'a rien de péjoratif), j'ai jeté mon dévolu sur la discographie de Disturbed ...
C'est un groupe que je connais peu... Je ne l'ai découvert qu'au travers de quelques BO auxquelles ils ont participé... Mais je pense que c'était juste ce qu'il me fallait, (en tout cas, mes oreilles apprécient assez biggrin wink)... Une lourde guitare, une lourde batterie, un chanteur à la voix grave... Un peu de ténèbres et de "violence"... Un peu d'obscurité teintée d'une once de lumière...





3 commentaires

Anonyme a dit…

Coucou Opaline, Tu décris si bien la lassitude qui emprisonne notre esprit et qui nous dévore parfois bien trop longtemps.. Je n'ai pas vraiment de mots aujourd'hui pour te réconforter, j'aimerai pourtant parce que je t'aime beaucoup et que cela me peine de te savoir ainsi. Serait-ce le coté obscure qui est en toi qui prend trop de place ? Je vais revêtir mon habit de Yoda et te dire, 'que la force soit avec toi' :-) courage adorable Opaline, certains passages de la vie sont difficiles et les surmonter semble impossible parfois, je t'envoie plein de bisous qui j'espère te réconforteront un peu, tu dois les voir plus gros avec ton nouveau 19 pouces lol, à bientôt, fofi.

Sandy a dit…

Te fais plein de gros bisous.... j'aimerais faire plus...

ps merci pour cette découverte musicale, j'adore ^^

samal90 a dit…

ces derniers temps...je me sens pareille. Je sais pas si ca t'es deja arriver de te demander qu'est ce que tu as bien pu faire pour meriter ce que tu vis?
Moi j'y est souvent penser....et ca me rends malheureux...parce qu'y a pas de reponse a cette question.
Mon blog est malgré moi...devenu un outil avec lequel j'exprime ma profonde deprime sur le monde. Je ne voulais pas que ce soit le cas...mais s'en est trop. Ce monde ne sera jamais beau...c'est a nous d'essayer d'embellir notre petite bulle pour qu'elle soit belle juste pour nous. :(

Enregistrer un commentaire