Le mur...

16 septembre 2008
Sur fond de: Craig Armstrong - Ruthless gravity
Merci à Fishturn pour cette découverte...


Il m'est de plus en plus difficile de me lever chaque matin, de me sortir de mes draps et de mettre enfin pied à terre... Et pour cause...
La toute première chose à laquelle je me retrouve confrontée, dès que j'ai ouvert les yeux, dès que j'ai pris conscience du fait que le jour avait effectivement remplacé la nuit, c'est un mur... Un mur que je heurte chaque fois avec un peu plus de violence, un mur contre lequel il me faut lutter, toutes griffes dehors, pour parvenir enfin à m'extirper de mon lit...
Ce combat acharné ne dure bien souvent que quelques secondes, mais il m'épuise... C'est un peu comme si à chaque réveil, il me fallait me débarrasser d'une dizaine de personnes ayant pour seul et unique but de me maintenir clouée sous la couette... C'est oppressant... Et je redoute le jour où je n'aurai vraiment plus le courage de...

Je l'avoue, j'en suis sans doute la première responsable... L'idée de (sur)vivre une journée de plus m'étant de moins en moins sympathique... Alors quelque part, j'ai dû ériger de mes propres mains cette barricade entre moi et cet autre jour...
Je me sens souvent si vide ces derniers jours (du moins, plus que d'habitude), si incapable de rassembler mes pensées, si silencieuse, si résignée... Paralysée... anesthésiée... Ma boîte crânienne semblant ne plus être habitée que par quelques courants d'air...
Cela dit, ma fatigue n'est sans doute pas étrangère à tout ceci... Et si Morphée n'était pas un être si infâme et odieux, cela m'aiderait sans doute déjà un peu...




1 Commentaire

poupete845 a dit…

je connais ça malheureusement , je ne sais pas trop quoi te conseiller , je ne sais moi même pas comment réagir lorsque ça arrive , bouge un peu , ahère toi l'esprit , promène dans des lieux magnifiques , essayent à tout prix de te remonter toi même le moral ...car je crois qu'on attend trop des autres , et que les choses que l'on attend ne viennent jamais ...bon courage la miss !

Enregistrer un commentaire